• Silvius a répondu il y a 1 mois

      A-t-on une idée du nombre de participants ? J’ai eu l’impression qu’on était extrêmement nombreux, plus que l’an dernier, mais c’est difficile de se faire une idée.

    • luc a répondu il y a 1 mois

      Les médias se sont juste intéressés à Macron et les jeux 2024

  • Communicant numérique d’En Marche, Pierre Le Texier s’est indigné du blocage par des militant-es du char LREM. Par contre, la présence dans son mouvement d’homophobes ou de racistes, dont une qui a appelé au meu […]

    • helene a répondu il y a 1 mois

      Ils nous ont sauvé l’honneur. Ce gouvernement engage les intégristes de la marche pour tous, et va se faire des selfies en tête de la marche des fiertés. La Flagornerie de l’InterLGBT n’a plus de mises. C’est la première fois qu’un parti politique au pouvoir est ainsi placé en tête de cortège. Assez de l’arrivisme LGBT.

    • bdbg24 a répondu il y a 1 mois

      Réagir à la présence des homophobes au sein du gouvernement, c’était nécessaire.
      Réagir à l’attitude actuelle face aux immigrés est sans doute aussi nécessaire. Mais la marche des fiertés n’est pas le cadre où cela doit s’exprimer. En mélangeant deux démarches intelligentes mais très différentes, on les dévalorise.

    • Mais que font les femen ? Eles ont loupé le buzz ! Suis inquiet.
      Ben comme quoi à la Marche ils y a ceux qui marchent et ceux qui margent.
      Les chiens aboient la caravane passe.

      • Damia a répondu il y a 1 mois

        Les Femen ? Elles ont rien à fiche dans les prides.

        • plume a répondu il y a 1 mois

          Non plus qu’OLF et ses routages de textes pseudo matérialistes mais réellement transmisogynes… Mais bon, ne serait-il pas plus simple de déserter les pride, et de les laisser aux gentes qui sont satisfaites de ce monde (grosso modo) ?

    • Silvius a répondu il y a 1 mois

      Cette action était une bonne idée et je remercie celles et ceux qui l’ont menée. « En marche ! » joue à fond sur la communication et sur les vestiges de son idylle avec les grands médias afin de se faire passer pour progressiste puisque dynamique… mais la réalité est que Macron et ses séides sont beaucoup plus ambigus. Ils louvoient sur tout pour obtenir tous les pouvoirs sans avoir à abattre leurs cartes, mais rien qu’à la façon dont ils ont constitué leur réseau et recruté le gouvernement, on voit très bien que, comme les Républicains, ils sont prêts à sacrifier les droits humains fondamentaux à leur ambition effrénée. Gérard Collomb ministre d’Etat, c’est une honte pour la France !
      Oui, il était temps de leur dire stop et de leur demander des comptes. Et il faudra le leur redire en politique, avec force. Notre pays vaut mieux que ce que le gouvernement veut nous faire faire aux migrant-e-s !

  • La marche des fiertés LGBT de Paris célèbre ses 40 ans. La première véritable marche a lieu à New York en 1970, pour commémorer les événements de Stonewall survenus un an plus tôt. Il faudra un peu moins de d […]

  • Troisième édition pour la Pride de nuit à Paris. L’an dernier, cette marche radicale alternative à la marche des fiertés s’en était prise au Parti socialiste, avec le slogan «PS, la fierté c’est pas son genre». […]

  • Pour l’Association des familles homoparentales (ADFH), l’Ifop a enquêté sur la manière dont les Français.es perçoivent la marche des fiertés et les différentes avancées concernant les gays et les lesbien […]

  • Toutes les raisons que nous avons de manifester ce soir.
    Les Marches des fiertés célèbrent les émeutes de Stonewall lors desquelles des homosexuel-les et des personnes trans s’opposèrent aux violences poli […]

  • Un nouveau gouvernement, toujours dirigé par Edouard Philippe, a été nommé suite aux résultats des élections législatives. Plusieurs personnalités font leur entrée. Deux d’entre elles se sont opposées au mariage p […]

    • Sens commun : on croit s’en être débarrassé avec la mise à l’index de Fillon, mais ils finissent toujours par revenir…
      Ah, la magie des réseaux de gens riches et de l’entre-soi bourgeois…
      C’est aussi ça le pragmatisme cher au nouveau président : entre gens au carnet d’adresse bien rempli, on trouve toujours un terrain d’entente…

    • Je pense que le banquier Macron se fiche pas mal des revendications LGBT. Son truc c’est l’économie. Je pense qu’il ne légiférera pas sur la PMA tant qu’il n’aura pas fait baisser durablement le chômahe et remis le pays sur les rails (donc d’ici 1, 2 ou 3 ans, voire jamais).

    • C’est à nous de bouger comme depuis toujours, comme depuis la nuit des temps.
      Trop bien !

      • bdbg24 a répondu il y a 1 mois

        Ben voyons ! C’est un peu trop facile de dire cela au lieu de se questionner sur le « sauveur » que tu vénères… Lequel trouve qu’on a « humilié » sens commun !
        C’est sans doute selon toi le prix à payer….
        Là où je suis d’accord avec toi, c’est que bien sûr qu’il faut et qu’il faudra toujours lutter car aucun progrès sociétal n’est acquis, vu le pouvoir des religieux et particulièrement catholiques, ainsi que juifs et musulmans dans notre pays prétendument laïque.

        • Je ne vénère personne : j’essaie d’être lucide. Macron fait exploser le vieux monde politique basé sur de l’enfumage.
          Macron choisi de rabibocher tout le monde pour aller à l’essentiel : réformer/actualiser/moderniser, ce que tous les autres
          pays d’Europe (ou presque) ont fait.
          Nous ne vivons pas avec des acquis sociaux mais avec des injustices acquises (des qui partent à 50 ans à la retraite et d’autres qui crèvent au boulot, par exemple).
          Des qui vivent bien des aides sociales et d’autres qui survivent à peine avec un boulot.
          etc…
          Oui y’a de tout dans ce gouvernement, des pas glop, pas glop :, comme dans la vraie vie.
          Y’a aussi NOUS, les LGBT, et je pari que nous marquerons des points avec Macron.
          Et puis soyons une seconde sérieux : la france insoumise et le fn, non, sérieusement,, juste une seconde de réflexion !
          En même temps si la pma ne passe pas Gaystronome prendra ses cliques et ses claques.
          En une seconde.
          Contre en main.

          • GmeRI1 a répondu il y a 1 mois

            @Gaystronome « Nous ne vivons pas avec des acquis sociaux » ? Mais bien sûr que si, nous vivons avec des acquis sociaux, nous vivons grâce aux acquis sociaux, tout le temps, en permanence :
            lois sur l’éducation
            lois sur la durée du travail
            lois sur les congés payés
            lois sur le repos compensateur
            lois sur la semaine de 40 heures
            lois sur le travail des enfants
            lois sur la sécurité sociale
            lois sur l’avortement
            lois sur l’assurance chômage
            lois sur le droit de grève
            lois sur le départ en retraite…

            …et j’en passe.

            Les premiers acquis sociaux remontent au tout début du 19 ième siècle. Ils interagissent dans la quasi totalité de notre vie, de notre naissance à notre mort et qu’elle soit professionnelle comme sociale.

      • bdbg24 a répondu il y a 1 mois

        La réponse de GME explique le côté provoquant du terme de « vénérer »…

        Explique moi, toi qui es macronismo-compatible ce que je dois faire :
        Hier soir, infos de 20 h sur France 2. 6 minutes sur 4 jeunes afghanes qui veulent faire du vélo suivies de 4 minutes sur l’alimentation végane, suivies de seulement d’une quinzaine de secondes sur la Pride, avec comme seules images montrées pas de foules mais quelques drag-queen moitié à poil et le commentaire de « quelques miliers de personnes. (quand on pense au relai incroyable donné à sens commun et aux chiffres délirants qu’ils avançaient)
        Alors, dis-moi auprès de qui je proteste ?
        du ministre de l’intérieur ? de sa ministre adjointe ? ou bien de la secrétaire d’Etat qui trouve que Hanouna est « très à l’écoute » en ce qui concerne le respect des homos ?
        Merci de ton conseil avisé.
        PS (!) je n’ai rien contre les jeunes afghanes, ni les drag, un peu irrité contre végane, je l’avoue.

    • bdbg24 a répondu il y a 1 mois

      Sans compter Gérard Colomb, aussi gay-friendly que je suis bonne-sœur… et qui était contre l’ouverture du mariage aux homos

  • Demain, l’Inter-LGBT défilera avec le mot d’ordre suivant: « La PMA sans conditions sans restrictions, c’est maintenant! ». A quelques jours de la publication de l’avis du Comité Consultatif National d’Ethique (C […]

    • Le coup de pression aurait dû être donné dès 2014, quand Valls avait annoncé son refus définitif de la PMA… Mais bon, les milieux associatifs et militants ressortaient alors lessivé de l’éprouvant débat sur le mariage.

    • Macron n’a pas du tout l’air concerné par les revendications LGBT.

    • Phil86 a répondu il y a 1 mois

      Très bon édito. Macron étant complice de l’homophobie par les nombreux homophobes qu’il a nommés et qui infectent ce gouvernement ouvrira t il la PMA aux lesbiennes? Rien n’est moins sûr @

    • Jean a répondu il y a 1 mois

      Pourriez-vous donner un lien vers le programme de M. Macron pour l’élection présidentielle 2017 où il promet la PMA aux femmes (seules ou lesbiennes) sous réserve de l’avis du CCNE ?
      J’ai cherché dans un programme de 30 pages, où la première page représente une photo du candidat avec la citation
      « Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle » P.3.
      sans succès.
      Les femmes sont spécifiquement évoquées concernant les niveaux de salaire, l’insécurité dans les transports et le harcèlement.

      Merci d’avance.

      • J’ai trouvé cette interview à La Croix en mars :
        http://www.la-croix.com/France/Politique/Emmanuel-Macron-precipiter-pour-legiferer-questions-ethiques-2017-03-12-1200831290

        « Vous êtes pour l’extension de la PMA aux femmes en couple et aux femmes seules. N’est-ce pas changer de philosophie en sortant de l’indication pour infertilité médicale pour répondre au désir d’enfant ?

        E.M. : Ma conviction personnelle est qu’il faut étendre la PMA, au nom de l’égalité hommes femmes et du droit à l’accès à une prestation médicale. Mais je respecterai l’avis attendu du Comité consultatif national d’éthique et regarderai aussi l’état de la société et des débats qui s’y jouent pour agir de manière apaisée. »

        • Il est pour la PMA (comme Hollande par ailleurs), mais a-t-il promis de la légaliser ?

        • « Ma conviction personnelle est qu’il faut étendre la PMA, au nom de l’égalité hommes femmes et du droit à l’accès à une prestation médicale. MAIS je respecterai l’avis attendu du Comité consultatif national d’éthique et regarderai aussi l’état de la société et des débats qui s’y jouent pour agir de manière apaisée. »
          >>> de l’art de dire une chose et son contraire dans la même phrase : tout est dans le « MAIS » central.
          Rien ne peut changer sans volonté politique forte, qui ne semble pas exister ici… bref, pas très optimiste…

          • Jean a répondu il y a 1 mois

            Merci pour le lien de l’entretien au journal La Croix.
            Cela n’est donc pas, sauf si quelqu’un trouve une autre référence, une promesse de campagne, car un entretien avec un journal n’est pas un programme électoral officiel et documenté.
            La phrase de l’article « Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s’est engagé à ouvrir la PMA à toutes les femmes, mais après avis du CCNE. » est donc bancale. Le candidat ne s’est pas engagé en tant que candidat (avec derrière un programme approuvé par un parti), il a juste exprimé sa position personnelle.

            • Marie a répondu il y a 1 mois

              Y en a qui aime remuer le couteau (à fromage) dans la plaie…

              • Jean a répondu il y a 1 mois

                On peut me trouver casse-bonbons, mais j’essaie de savoir précisément à quoi m’en tenir. Cela évite ensuite les phrases du type « il avait promis xxxxx et il ne le fait pas, le salaud, c’est un scandale démocratique, le vote n’est pas respecté ».
                Remuer le couteau (à fromage 🙂 ) dans la plaie ne s’applique pas ici selon moi.

                • Marie a répondu il y a 1 mois

                  Franchement tout ça pour nous dire qu’il y aurait une phrase bancale et qu’au fond il n’est pas légitime de demander la PMA au président, vous auriez pu être plus… franc. Oui, parce qu’entre nous faire mine de poser des questions, alors que vous connaissez la réponse, dans le seul but d’avoir un minimum d’assentiment envers votre critique, ce n’est pas casse-bonbons, c’est faux cul. Il n’y a pas de phrase bancale, pour le reste il vous suffit de relire le dernier paragraphe pour bien comprendre.

    • Il faut avoir le bon sens de se battre pour la pma comme le « droit à donner la vie », pendant de l’avortement.
      Moral, éthique de liquider un embryon et de l’incinérer, problématique de permette à des inconscientes de vouloir changer des couches ?
      On rêve !
      Les hétéros tuent, nous on veut donner la vie.
      Bon là, je sens que je vais pas avoir que des copains/copines.
      Mais globalement : si aspirer un embryon et l’incinérer est moralement acceptable, je vois plus où est le problème avec la pma.
      Dis CCNE tu m’expliques ?
      Parlons du Droit à donner la Vie, parlons du Sens de la Vie, parlons de Nous comme Passeurs de Vie.
      Ne nous abaissons pas à vouloir juste « faire comme les hétéros » et vouloir une « égalité » : nous voulons ci-vi-li-ser : à nous les couches puantes et les sourires !
      Nous valons plus !

    • C’est quand même pas compliqué : les lesbiennes ne sont pas nécessairement infertiles, et la pma répond a un problème « technique ».
      Le CCNE a toujours dit vrai/juste.
      Parler d’égalité (pour l’élargissement aux lesbiennes) est juste hors sujet.
      Parler de droit à disposer de son corps des féministes (IVG/PMA) est juste réducteur, matérialiste, pauvre !
      Le droit à ne pas vouloir donner la vie (pour x raisons) trouve son pendant dans le droit à la donner la pma et la GPA (coucou les féministes…).
      Sinon je confirme : le foetus est juste un déchet organique/hospitalier avec l’avortement.
      La vie est belle…

      • Sinon @jeanrobert tu as peut être mille fois raison et moi mille fois tort, pas grave: la vie continue.
        Gaystronome n’a plus le temps d’ergoter, il trace, comme il peut.
        Love :

  • La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a condamné en date du 20 juin la Russie à verser des dédommagements compris entre 8 000 et 20 000 euros à trois militants gays russes. Nikolai Baïev, Alekseï […]

    • La dictature poutino-maduro-mélenchoniste a de beaux jours devant elle : Navalny interdit de se présenter aux élections.
      Courage à nos frères et soeurs LGBT !

      • Aaaah ! Je me disais quand est-ce que Gaystronome allait étaler son obsession mélenchonienne sur un article qui n’a rien à voir. Je commençais à m’inquiéter ! XD

      • Silvius a répondu il y a 1 mois

        En même temps, Gaystronome est si éloigné de tout argument solide qu’il fait plus de publicité à Mélenchon qu’autre chose. Du coup, s’il a envie que l’inanité de ses propos rendre encore plus crédible la France Insoumise, il lui suffit de ne rien changer à ses habitudes de commentaires et la gauche s’en portera mieux :-p

  • On a maintenant une date. Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a convoqué une conférence de presse pour le mardi 27 juin à 11h, comme le rapporte le journaliste de Mediapart Mathieu Magnaudeix sur Twit […]

    • Degmi a répondu il y a 1 mois

      Si le retard à Hollande, cela signifie que le CCNE est aux ordres du politique. Si le CCNE rend son avis, ça veut donc dire que Macron a donné son feu vert (c’est une République bananière…). J’en déduirait donc, naïf comme je suis, que Macron veut faire avancer les choses. Reste à voir le contenu de l’avis.

      • Degmi a répondu il y a 1 mois

        *si le retard est dû à Hollande* pardon

        • Degmi a répondu il y a 1 mois

          La fonction « modifier » ne marche pas ? Y a une faute de conjugaison grosse comme maison et je n’arrive pas à la corriger.

    • Notons que ce avis sera opportunément publié juste APRèS la Pride parisienne, ce qui n’augure rien de très bon me semble-t-il…

  • Il y a le mot d’ordre de l’affiche et le mot d’ordre politique. Après avoir dévoilé le premier il y a quelques semaines (Lire Marche des fiertés de Paris: Un parcours inédit pour le 40ème anniversaire), l’Inte […]

  • Le Mouvement Urgence Tchétchénie, un collectif composé d’artistes, donne un concert ce soir 19 juin au Palace à Paris. L’affiche est alléchante:

    Camille Cottin, Vincent Dedienne, Alex Beaupain, Christophe Will […]

  • Il y avait deux députés ouvertement gay dans la mandature précédente, il y en a désormais cinq.

    Dans la neuvième du Val de Marne, Luc Carvounas (PS) jusqu’ici sénateur, devient député. Pacôme Rupin (LREM), 3 […]

  • Le profil de Luka a été mis à jour il y a 1 mois et 1 semaine

  • En afficher davantage